Il n’y a pas que le plantain et la bardane : découvrez aussi ces autres plantes qui soignent

par Laurent Peace

Il n’y a pas que le plantain et la bardane : découvrez aussi ces autres plantes qui soignent

Car à côté des plantes plus connues comme la sauge, le romarin, le plantain, la guimauve, la bardane (de supers remèdes !), il existe de grandes médicinales aux propriétés thérapeutiques immenses :

La centella asiatica ou gotu kola : Cette plante contient un asiaticoside qui augmente la formation de collagène et crée de nouveaux vaisseaux sanguins ! Elle participe au maintien d’une bonne activité cérébrale et favorise la mémoire et la concentration.

Le galanga, qu’Hildegarde Von Bingen qualifiait « d’épice de vie ». De la même famille que le gingembre, c’est un puissant fongicide capable de venir à bout de candidas albicans impliqué dans la candidose intestinale. Mais c’est aussi une épice puissamment antibactérienne efficace même contre le staphylocoque doré.

L’arenaria rubra, est le grand remède en cas de calculs rénaux. Véritable casse-pierre, elle casse les calculs qui se transforment alors en de mini grains de sable qui peuvent ensuite être évacués par les urines. C’est aussi un grand apaisant des voies urinaires.

L’hydraste du Canada contient de la berbérine qui aide à abaisser le taux de lipides et stabiliser le niveau de sucre dans le sang et dont plusieurs études révèlent qu’elle est plus efficace que les médicaments contre le diabète. De plus la berbérine active une enzyme l’AMPK qui régule les glucides et les lipides impliquées dans la prise de poids.

Et aussi des plantes plus courantes, mais TRÈS efficaces comme :

Le chiendent, dont le rhizome est un grand diurétique qui protège des infections urinaires et prévient les calculs rénaux, il augmente le volume des urines et diminue les douleurs dues à l’inflammation de la prostate.

L’actée à grappes soulage les troubles de la ménopause en agissant sur le cerveau comme les œstrogènes dont la production diminue dès 40 ans.

La gentiane jaune, une plante amère qui favorise la digestion en équilibrant la production des sucs gastriques qui diminue avec l’âge ;

Le frêne est très indiqué en cas de rhumatismes et d’arthrite : il élimine l’acide urique et l’urée qui risquent de former des cristaux et de se déposer sur les articulations ;

Si vous ne les connaissez pas encore, vous ne tarderez pas à les découvrir et à les utiliser en toute facilité.

Et vous, qu'en pensez-vous ? Êtes vous prêt(e) à faire un geste pour la planète et pour votre santé ?

Dites-nous en commentaire. On a hâte de vous lire !

A très vite.

 

Laurent

 

PS. Vous connaissez dans votre entourage des personnes intéressées par tout ce que la nature peut nous apporter pour notre santé, notre beauté et notre bien-être au quotidien ? Transférez-leur ce mail, elles pourront à leur tour s'abonner ici.

Les conseils de cette blog sont fournis uniquement à titre d'information, ils ne sont pas personnalisés et ne sont pas des recommandations médicales ou de naturopathie. Avant tout traitement, consultez votre médecin ou votre professionnel de santé.