Le point commun entre l’ail, le citron et le gingembre

par Laurent Peace

Le point commun entre l’ail, le citron et le gingembre

C’est la même raison qui explique que…

… L’ail est un SUPER-ALIMENT : il permet de réduire la pression artérielle, le risque d’infections, de protéger le cœur…

Curcuma

… L’oignon est un SUPER-ALIMENT : il protège du cancer, tout en oxygénant vos cellules.

Curcuma

… Le citron est un SUPER-ALIMENT : une véritable trousse à pharmacie à lui seul : anti-inflammatoire, alcalinisant, anti-infection, stimulant naturel.

Curcuma

… Le gingembre est un SUPER-ALIMENT : il permet de lutter contre l’inflammation, les nausées, les maux de tête et les bactéries.
 
Curcuma

La réponse vous l’avez surement devinée…

Elle est mise en évidence par les photos que vous voyez ci-dessous :

C’est parce que ce sont des PLANTES.

En fait, les « super-aliments » n’existent pas : il n’y a QUE des SUPER-PLANTES

Seules les PLANTES sont capables d’avoir des vertus aussi puissantes sur l’homme…

Ce n’est pas pour rien.

Les plantes sont les seules espèces qui possèdent certaines molécules capables d’agir directement sur les problèmes de santé.

Certains les appellent des phytochimiques, d’autres des principes actifs.

Curcuma

La quercétine est un principe actif présent dans le thé vert, le cassis et les brocolis… qui explique les effets anti-âges de ces plantes.

Les plantes ont développé ces principes actifs pour se protéger contre les prédateurs et s’adapter dans les conditions difficiles.

Ainsi le lycopène contenu dans la tomate permet à cette plante de pousser de manière saine et sauve, en la protégeant de l’excès de lumière créé par la photosynthèse. C’est également cet élément qui donne sa couleur rouge à la tomate.

Et quand l’un de nous mangeons une tomate… quelque chose de merveilleux se produit : le lycopène continue de jouer son rôle protecteur, à l’intérieur de votre corps humain.

Mais au lieu de protéger les cellules de la plante, il protège vos cellules, des cellules humaines.

Voilà pourquoi les personnes qui mangent davantage de tomates ont moins de risque d’avoir un cancer de la prostate.[1]

Ces molécules ultra-puissantes sont le résultat de milliers d’années d’évolution.

Elles sont présentes dans le citron, le gingembre, le curcuma et l’ail, mais aussi d’innombrables autres plantes, que nous n’exploitons pas du tout !!

Focalisés que nous sommes sur l’idée qu’il faut ingérer une substance pour qu’elle ait un effet, nous nous limitons aux plantes que nous pouvons manger

Alors qu’il existe des centaines d’autres plantes aux vertus insoupçonnées qui n’attendent que notre accord pour nous soigner :

    • Contre les palpitations cardiaques et les tachycardies, il suffit de quelques tisanes d’aubépine ;

    • La piloselle permet de lutter contre la cellulite ou les « jambes en poteau », tout en abaissant la pression artérielle ;

    • Le Cornus Sanguinea fluidifie le sang pour empêcher la formation des caillots responsables de l’AVC et de l’infarctus ;

  • Pour lutter contre les angoisses, un des meilleurs remèdes reste la tisane de passiflore et de mélisse !

Des plantes comme celle-là, il en existe plus de 28 000 !!

Elles sont la base de la médecine depuis des millénaires, mais nous n’exploitons pas tout leur potentiel.

Et vous, qu'en pensez-vous ? Êtes vous prêt(e) à faire un geste pour la planète et pour votre santé ?

Dites-nous en commentaire. On a hâte de vous lire !

A très vite.

Laurent

 

PS. Vous connaissez dans votre entourage des personnes intéressées par tout ce que la nature peut nous apporter pour notre santé, notre beauté et notre bien-être au quotidien ? Transférez-leur ce mail, elles pourront à leur tour s'abonner ici.

Les conseils de cette blog sont fournis uniquement à titre d'information, ils ne sont pas personnalisés et ne sont pas des recommandations médicales ou de naturopathie. Avant tout traitement, consultez votre médecin ou votre professionnel de santé.